Jérôme et ses Bullitts

jerome-et-ses-bullitts_01Nous avons le plaisir cette semaine de vous présenter l’interview d’un précurseur en la personne de Jérôme, certainement le plus grand fan du Bullitt en France puisqu’il a été le premier utilisateur en France, qu’il utilise son propre Bullitt pour son travail, et a participé aux Championnats Danois de Cargo-Bikes.

PCB : Une phrase pour te présenter ?

Jérôme G. Demuth aka 1984 sur le forum Vélotaf.

38 ans. Mari, père (3x), artiste, coursier, revendeur de Bullitt et tutti quanti.

PCB : Comment en es-tu venu au vélo cargo ?

jerome-et-ses-bullitts_02Jérôme : Mon fils A., à l’approche de ses 5/6ans était de plus en plus mal à l’aise sur un siège arrière sur porte-bagage, le Trail Gator pas assez “sécurisant” pour des trajets urbains avec un père qui aime “rouler” ;) et le déménagement d’un F3 au 9eme étage à une maison m’autorisait le fait de penser à “plus gros, plus vite, plus fort”.

PCB : Quand et comment as-tu passé le pas ?

Jérôme : Fin 2008. Je deviens le premier français à acheter un Bullitt. Le budget est simplement un investissement raisonné sur les économies faites à long terme avec un tel vélo. Commande passée via le web.

Et 3 semaines plus tard, je montais mon premier vélocargo.

PCB : Quel Cargo possèdes-tu ?

jerome-et-ses-bullitts_03Jérôme : J’ai actuellement un Bullitt Milk Plus (après avoir eu un Bluebird vendu en occasion), monté spécifiquement pour mon activité quotidienne de coursier à vélo (entre 80 et 90km/jour pour une moyenne de 15 livraisons).

Ma femme a un Bullitt Little Boy, monté pour une utilisation “maman” avec la 1ere caisse en bois proposée par Larry vs Harry. Dans l’attente très pochaine du Canopy (j’espère avant la fin juin ;)).

[NDLR: le “canopy” sera présenté dans un prochain article.]

PCB : Par quel biais te l’es-tu procuré ?

Jérôme : Allô Hans ?

[NDLR: Hans est un des co-fondateurs de Larry vs. Harry, fabricants du Bullitt]

PCB : Referais-tu le même choix aujourd’hui (quels sont les plus et les moins de ton vélo) ?

Jérôme : Oui. Aucun moins, que des plus. Comme je le disais sur le forum Vélotaf, avec ce vélo je me sens meilleur.

PCB : Quelles sont les principales choses que tu fais avec ton cargo ? (enfants à l’école ? courses volumineuses ? déménagements ? etc…)

jerome-et-ses-bullitts_05Jérôme : Tout ce qui est cité dans la question, plus mon boulot, plus le transport d’enfants aux activités extrascolaires (piscine x2, conservatoire x 2, escrime, danse,…), plus la déchetterie (déchets verts, électroménager, gravats,…).

PCB : Combien de kilomètres fais-tu approximativement par mois ? Est-ce ton unique/principal vélo ? Es-tu le seul utilisateur de votre foyer ?

Jérôme : 1200 par mois minimum. J’ai la faiblesse de vouloir avoir un vélo pour chaque truc. Un vieux Motobecane/porteur en fixe pour faire des minis trajet vite fait, un Gazelle ChampioMondial de course, un capo en SS, un Alan CX, un vieux souvenir de mes années VTT adolescentes, un Cannondale Omega, ….

Ma femme se sert de son Bullitt mais aussi de son Azor hollande classique si le besoin de “charger” n’est pas présent.

PCB : Quel regard les gens portent-ils sur ton cargo et ce à quoi tu l’utilises?

jerome-et-ses-bullitts_06Jérôme : On fait plus tourner les têtes qu’en roulant en Lamborghini, les gens crient “oh ! le vélo !”, et c’est en suscitant autant de questions de la part des passants que depuis 2009 j’essaie de vendre des Bullitts le mieux que je peux. Je garde un contact récurrent avec mes clients et suis toujours ravi de croiser et de discuter avec des utilisateurs de cargobikes…

J’ai même un nouveau voisin qui roule en Nihola…bref…

Une anecdote : “Je croise un pote avec son fils devant l’Élysée alors que je bosse. Je commence à discuter 1/4 d’heure avant qu’un représentant des forces de l’ordre ne s’approche de moi et me dit ” Monsieur le coursier, il faudrait ne pas tarder à circuler. Vous n’avez pas le droit de stationner là avec votre triporteur.”

Je lui répond du tac au tac. “Je comprend Monsieur l’agent mais ce n’est pas un triporteur. Il n’y a que 2 roues.”

Lui :” hein ?”

PCB : Envie d’ajouter un point libre qui n’a pas été abordé ?

Jérôme : “Je ne suis pas coincé dans le trafic. Je suis le trafic.”