Samy et ses triporteurs

samy-et-ses-triporteurs-003Cette semaine, nous sommes allés au marché, à la rencontre de Samy, épicier bio, et de son triporteur.

Paris Cargo Bikes : Une phrase pour te présenter ?

Samy, homme du 21ème siècle, souhaitant qu’il y en ait un 22ème.

PCB : Comment en es-tu venu au vélo cargo ?

En créant une activité de livraison écologique pour un grand groupe de e-commerce. J’ai arrêté cette activité depuis, mais j’ai gardé mes cargos.

samy-et-ses-triporteurs-002PCB : Quel cargo as-tu choisi ?

Un triporteur Amsterdamer avec assistance électrique.

J’ai été séduit par la caisse en bois et la facilité à la commande.

PCB : Par quel biais te l’es-tu procuré ?

Directement sur leur site, comme l’achat était dirigé vers une activité professionnelle, j’en ai pris 3 !

PCB : Referais-tu le même choix aujourd’hui ?

Non, après 3 ans d’utilisation et bien que je sois content de mes triporteurs, aujourd’hui, je m’orienterais vers des modèles plus aboutis, comme les Nihola par exemple, qui pourtant ne m’avaient pas séduit au début.

samy-et-ses-triporteurs-001PCB : Quelles sont les principales choses que tu fais avec ton cargo ?

Tout ! J‘accompagne mon fils à l’école (sur le porte-bagages pour le moment, mais j’ai en projet la transformation d’un de mes triporteurs en version transport d’enfants), je fais mes courses, les promenades du week-end.

Étant en pleine transition professionnelle, je l’utilise aussi pour me rendre au M.I.N de Rungis, tout proche de chez moi, pour m’approvisionner en produits bios.

PCB : Quel regard les gens portent-ils sur ton cargo et ce à quoi tu l’utilises ?

Souvent les gens sont surpris, ça facilite la discussion, le dialogue, les préjugés tombent.

PCB : Envie d’ajouter un point libre qui n’a pas été abordé ?

Je hais le diesel !

Merci Samy pour cette rencontre, au plaisir de te voir au meeting le 29 juin!