Tours de roues en Postal!

Aujourd’hui, on va changer un peu de monde et glisser du pur vélo cargo au vélo porteur quotidien.

un air de famille

De plus en plus de cyclistes utilisent leur vélo comme mode de déplacement principal, mais se retrouvent coincés par la capacité de charge de leur vélo, la place pour accueillir un gros cargo ou le budget, alors, on bricole, on adapte, on modifie. Mais des fois, c’est moins simple, et un vélo tout prêt c’est bien pratique.

Et c’est là que depuis 2018, la SCOP Française OKLÖ vient proposer ses solutions. Les premiers venus dans la famille étaient l’Utileö et le famileö, basés sur les même cadres que les vélos de postier, et aujourd’hui, le POSTAL dont la campagne Ulule se termine dans quelques jours.

Mes premières impressions en voyant le vélo ont été un sentiment de confiance. Pourquoi? tout simplement parce que des vélos de postiers, j’en vois tous les jours, quel que soit le temps, et avec des gabarits bien différents juchés dessus. Rien d’exotique ici, un changement de vitesses dans le moyeux, un éclairage lié à la batterie du vélo, une motorisation Bafang connue. Ma seule inquiétude, les freins roller-brake qui n’ont en général pas ma faveur. Autant lever le doute tout de suite, le vélo arrive bien réglé, et des roller-brake bien réglés, ça freine… fort 🙂

Sur le reste des aspects du vélo, aucun soucis sur les quelques jours où il m’a accompagné, entre le travail et la vie quotidienne, l’ordinateur ou les courses d’appoint, le Postal est a son aise en ville et l’assistance fait oublier le poids du vélo sur les trajets un peu plus longs.

Si vous êtes à la recherche d’un vélo pour la rentrée, qu’un cargo c’est un peu trop, et votre vélo classique un peu léger, aller vite sur la page Ulule du nouveau Postal!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *