Quelques jours en Capsule

Le Kiffy Capsule

Avec la rentrée, de nombreux vélos ont rejoint la grande famille des cargos.
Un des derniers arrivés est Français! c’est le dernier né de la marque Kiffy qui propose depuis déjà quelque temps un petit triporteur pendulaire, aussi à l’aise en ville que sur un green, et qui complète aujourd’hui sa gamme avec un bi-porteur familial, le CAPSULE.

Le Capsule est un bi-porteur à porte bagage rallongé, qui s’inscrit dans la famille des midtails (rallongé, mais compact quand même) équipé d’un moteur Bosch performance qui a fait ses preuves sur de nombreux vélos, et notamment cargos.

Une des premières choses que l’on remarque sur ce vélo c’est son guidon haut perché, au dessus d’une large plateforme porte-paquet, fixée au cadre, et pas sur la direction. Pour ceux qui n’ont jamais eu l’occasion de rouler avec les 2 systèmes, la charge supportée par le cadre permet de conserver une direction fluide, ce qui est assurément un plus lorsqu’on roule en cargo.

Le porte paquet avant

Dès les premiers mètres, la position très droite sur le vélo s’annonce agréable et tranquille. La suspension avant offre en plus un surcroît de confort appréciable, et encore plus dans les rues mal pavées de la capitale.

Le Capsule est donc un long-tail, plutôt compact, à l’aise en ville. Il peut recevoir plusieurs configurations sur porte bagages, 2 sièges bébé, ou un seul avec un pouf, ou encore 2 poufs… avec ou sans le système de protection. Les repose pieds en acacia permettant toutes les solutions. Mes enfants grandissant, j’ai choisi de configurer les vélo en version 2 poufs et protection. Arrivé à la maison, il m’est en revanche vite apparu que je ne logerait pas confortablement mes 2 loustics dessus, le grand du haut de son mètre cinquante étant à l’étroit avec son frère. Qu’a cela ne tienne, j’ai emprunté un deuxième cobaye à mes voisins, et hop me voilà parti avec 2 loustics de 7 ans et 1.20 m chacun. Aucun problème pour le Capsule et son moteur Bosch performance qui nous a accompagné confortablement sur notre promenade en ville. Les enfants ont comme d’habitude discuté tout du long, et se sont même mis face à face dans le parc pour jouer.

Les petites roues rendent le vélo bien stable, malgré la charge remuante à l’arrière, et le comportement reste très sain.

Le moteur Bosch performance

Bien sur, je n’ai pas laissé mon grand en reste, et seul derrière moi, il s’est trouvé très à l’aise pour rejoindre son entrainement. Aucun problème pour passer sous les barres de protection, malgré son gabarit.

Exceptionnellement, j’ai aussi pût tester une galère qui peut arriver avec un cargo, la crevaison. Et bien, sur ce Capsule, si vous avez de quoi réparer sur vous ( et ça je vous y invite quel que soit le vélo) vous ne serez pas coincés trop longtemps. L’équipe de chez Kiffy a choisi une transmission par dérailleur externe, qui est celle qui demande le moins de manipulations pour retirer une roue, ainsi qu’un axe rapide tout ce qu’il y a de plus classique. Dans le cas présent, j’ai laissé la roue arrière dépasser du trottoir (dans une zone sûre) et demandé à mon 7 ans de s’appuyer sur le porte paquet avant, et zou! Roue, démontée, réparée, remontée en un temps record.

La nouvelle fixation des “secure bars” vue aux Pro-Days

En conclusion, ce Capsule est un vélo très appréciable en ville, confortable et pratique, il vous accompagnera partout avec simplicité. Son cadre à enjambement bas, lui permettra d’accueillir toutes les tailles de pilotes, ce qui peut être un gros plus dans le cas d’une utilisation partagée entre plusieurs adultes. Un dernier point positif de ce Capsule, c’est l’équipe qui l’a créé. J’ai eu l’occasion de les rencontrer lors des Pro Days (salon du vélo sur Paris) et ils sont très à l’écoute et réactifs aux remarques des utilisateurs et des revendeurs, plusieurs modifications sont déjà intervenues depuis cet essai.

Une réflexion au sujet de « Quelques jours en Capsule »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *