Un brasseur sur biporteur !

un-brasseur-sur-biporteur-001Voici Pierre-Edmond, jeune francilien passionné d’avions et de trains. Il est adepte du tout-non-voiture, et surtout c’est un brasseur de bière amateur qui n’a pas sa langue dans sa marmite !

PCB : Une phrase pour te présenter ?

Pierre-Edmond : PEK (mon surnom), pas encore trentenaire, conducteur de train, brasseur de cuisine et allergique aux automobiles depuis plus de 10 ans

PCB : Comment en es-tu venu au vélo cargo ?

Pierre-Edmond : C’est un long cheminement, très lié à la fois à mes loisirs et à ma vie professionnelle. Durant mon adolescence, j’habitais à la campagne et je me déplaçais beaucoup à vélo pour rejoindre mes amis qui habitaient parfois à une quinzaine de kilomètres en terrain vallonné. Un peu avant mes 18 ans, j’ai commencé la conduite accompagnée et c’est là que j’ai réalisé que le mode de transport automobile était venu sur terre pour nous détruire ! Mes parents qui ont Lire la suite

Lambert et son Bullitt

lambert-et-son-bullitt-001Aujourd’hui, c’est Lambert qui se prête au jeu de l’interview. Un grand garçon, un peu étudiant, un peu coursier, et amateur du côté utilitaire de son cargo.

Paris Cargo Bikes : Une phrase pour te présenter ?

Lambert à vélo, amateur de vélo, amateur de bières, étudiant poils aux dents.

PCB : Comment en es-tu venu au vélo cargo ?

J’ai découvert les vélos cargo Bullitt quand j’étais coursier à vélo. A ce moment-là, ces vélos me semblaient déjà fantastiques mais je n’en voyais pas trop l’utilité personnelle. Mon désir de ce temps-là était plutôt un vélo rapide et léger, quitte à prendre moins sur moi (ce qui m’a conduit à la randonnée légère que je continue, j’ai en projet un cyclocross randonneur tout temps en cours).

PCB : Quand/comment as-tu passé le pas ?

En poursuivant mes études aux Beaux-Arts, j’ai eu de plus en plus besoin de transporter des trucs et des machins. Ça allait de fournitures pour l’école à plein de choses pour moi. A l’occasion d’une grosse prime de fin d’année via l’un de mes petits boulots et concomitant à un prochain déménagement, les différentes contraintes à la possession de ce type de vélo ont disparues. J’ai sauté le pas Lire la suite

Matthieu et son Superfly

matthieu-et-son-superfly-001Cette semaine, nous avons rencontré Matthieu, qui nous a expliqué comment il a adapté son Bullitt pour accomplir la plupart de ses déplacements, y compris en famille.

PCB: Une phrase pour te présenter ?

Matthieu, 32 ans, 2 enfants, toutes mes dents.

PCB: Comment en es-tu venu au vélo cargo ?

Par hasard en fait, je surfais sur un forum (vélotaf) pour trouver des infos sur les draisiennes pour mon premier fils, et puis… je suis tombé sur les cargos. M’étant remis au vélotaf depuis un an, et peu convaincu par la remorque ou le siège
arrière, j’ai tout lu, j’ai fait un essai et… j’ai craqué.

matthieu-et-son-superfly-002PCB: Quel cargo as-tu choisi ?

Mon choix s’est porté sur le Bullitt. Ce choix est venu de ce que mon trajet quotidien fait 10km aller avec une belle grimpette sur les trois quarts du trajet, et que je voulais pouvoir me passer d’assistance Lire la suite

Des side panels souples pour votre Bullitt

diy_white-side-panel1Si les side panels vendus par le fabriquant de Bullitt sont tentants en terme d’allure et de robustesse, ils le sont moins en terme de facilité de désinstallation et de budget. L’idée nous a donc trotté dans la tête (à Diane et moi-même) et nous avons passé le pas de l’auto-construction.

La question du matériau s’est posée. Après avoir envisagé du plexiglass blanc qui avait le mérite d’être rigide et résistant à la pluie, puis du contreplaqué marine qui supposait, comme le plexi, pas mal de quincaillerie Lire la suite

Diane, Franck, leur Bullitt et leur Bakfiets

Après Matthieu, Robin et Clément, on en finit avec les présentations des membres de l’équipe du Paris Cargo Bikes Meeting avec Diane & Franck. Fondus de vélo sous toutes ses formes, c’est bien à eux qu’il faudra vous adresser si vous hésitez entre un Bullitt et un Bakfiets : ils ont en effet chacun un cargo-bike différent, ce qui leur a valu le qualificatif de “couple le plus dingo-vélo du Val de Marne”. Ils tentent ici de justifier leurs choix.

Paris Cargo Bikes : Une phrase pour vous présenter ?

Bullitt ou Bakfiets, pourquoi choisir ?

Bullitt ou Bakfiets, pourquoi choisir ?

Diane et Franck, 35 ans chacun. Nous avons deux garçons, l’un de 3 ans, l’autre de 5 mois. Nous nous sommes connus grâce au vélo, au VTT plus exactement.

Franck : Après une période professionnelle de 4 ans en Suisse, où nous avons eu l’occasion de voir à quels égards le vélo avait droit ailleurs qu’en France, nous nous étions promis de militer pour la Cause du vélo de retour en France. Nous faisons donc avancer les choses, à notre mesure, dans une association locale de cyclistes urbains, MDB pour ne pas la citer, et en particulier dans le Val de Marne (MDB94). Nous militons pour que le vélo soit considéré comme Lire la suite

Des Bullitts de course !

Aujourd’hui c’est Pat Jahboud, l’un des 3 co-fondateurs de la société de courses à vélo parisienne Urban Cycle, qui répond à nos questions.
Vous l’aurez remarqué, Urban Cycle est aussi l’un de nos partenaires pour le meeting du 24 juin car nous croyons, tout comme eux, que le vélo dans les villes est un grand bénéfice pour tous.

Une phrase pour vous présenter ?

Urban Cycle est la première (créée en 2001) société de coursiers à vélo à Paris. Nous livrons des plis et des colis sur tout Paris et la Région Parisienne à vélo et vélo-cargo.des-bullitts-de-course-01

Quels cargos possédez-vous ? Expliquez votre choix : tri ou bi-porteur, assisté ou non-assisté, etc…

Nous possédons deux Bullitts car ils sont de loin les plus légers, maniables et Lire la suite